Le DEP
Mythes et réalités

1

Mythe

J'ai plus de chance d'avoir un emploi avec un diplôme d'études collégiales (DEC) préuniversitaire (2 ans) qu'avec un DEP.

Réalité

FAUX
Un DEC en formation générale (2 ans) n'offre souvent pas plus de chance de se trouver un emploi qu'un DES. Seuls le DEP ou le DEC technique (3 ans) donnent une spécialité professionnelle intéressante aux yeux d'un employeur qui cherche une personne formée pour exercer un métier spécialisé.

2

Mythe

La formation professionnelle, c'est pour les « moins bons », les décrocheurs.

Réalité

FAUX
Les programmes de formation professionnelle exigent des aptitudes particulières à l'apprentissage telles que le sens de l'organisation, la précision, l'esprit d'analyse, la logique… et non seulement des habiletés manuelles. La maîtrise de plusieurs matières scolaires y est essentielle, que ce soit les mathématiques, les sciences, le français ou l'anglais.

3

Mythe

Un DEP n'est pas payant.

Réalité

FAUX
Selon la croyance populaire, une personne titulaire d'un DEP n'a pas un bon salaire comparativement au titulaire d'un diplôme d'études collégiales (DEC 3 ans). Des statistiques ont démontré une faible différence entre les deux. Au mois de mars 2008, neuf mois après avoir obtenu leur diplôme, les diplômés détenteurs d'un DEP gagnaient en moyenne 611 $ par semaine. Quant aux élèves détenteurs d'un DEC, ils gagnaient en moyenne 636 $ par semaine.

4

Mythe

« Tu es bon alors va à l'université! ».

Réalité

FAUX
Le parcours secondaire-collégial-universitaire ne convient pas à tous les individus. Il y a plusieurs façons de se développer et de vivre sa passion. Le diplôme obtenu en formation professionnelle est une porte d'entrée qui mène directement sur le marché du travail. Le DEP vous permet de réaliser vos ambitions et de pratiquer avec fierté des métiers des plus diversifiés.